Taiji Quan/ Qi Gong

Beaucoup se demandent quelles sont les différences et les points communs entre le Taji Quan et le Qi Gong.
Voici une citation du maître Xheng Zu Dong qui enseigne Qi Gong et Taiji Quan à Villefranches sur Saône.

"Nous pouvons dire pour simplifier que le Taiji Quan est une forme de Qi Gong dynamique, qui, en plus des bénéfices pour la santé procuré par un Qi Gong, poursuit un objectif martial et dont chaque mouvement possède une application martiale précise.
L'histoire de la création du Taiji Quan l'explique d'ailleurs aisément puisque les fondateurs du Taiji Quan empruntèrent à la fois des techniques de kungfu wushu à plusieurs écoles de l'époque (Shaolin et Wudang) et à des techniques de santé  (Daoyin).
En outre, comparés aux autres Qi Gong dynamiques, les formes et les enchaînements de mouvements pratiqués dans le Taijiquan sont généralement plus longs que les séries de mouvements réduites utilisées par les Qi Gong dynamiques.
Enfin, traditionnellement, il est dit que si le Taijiquan permet de trouver " le calme (intérieur) dans le mouvement (externe) " , les Qi Gong s'attachent à trouver " le mouvement (interne) par le calme (extérieur) ". Ce dicton nous paraît surtout justifié pour les Qi Gong statiques."


 
Le Taiji Quan (Tai Chi Chuan )  CHEN est le style d’origine. Il a été fondé par CHEN WANG TING ( 1600-1680 ) appartenant à la 9ième génération de la famille CHEN.
Il est caractérisé par l’alternance de mouvements lents et rapides, des postures basses et des mouvements spiralés (chan si jin) et des sorties de force (Fajing).
Il s’inspire des techniques de combat, de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de la philosophie du Ying Yang.